Gnose (2)

La gnose est une tentative de détourner le sens profond de la Révélation chrétienne vers une connaissance secrète, sublime, intégrale, réservée à une élite, laquelle aurait seule capacité d’interpréter la signification cachée de l’Evangile (ou de quelque révélation primitive).

Le présupposé est que ce qui se dit dans la Bible et dans la Tradition commune, n’exprimerait pas la foi en un Dieu transcendant, qui intervient dans notre monde, mais la découverte de l’homme.

Les mystères chrétiens ne seraient qu’un revêtement symbolique, pure superstition tant qu’on n’en pénètre pas le sens qu’ils traduisent pour les esprits faibles.1

  1. Entretien autour de Vatican II, Cerf, Paris, 1985, pp. 79-80. []
Les commentaires sont fermés.