Les apocryphes

Par son Da Vinci Code, Dan Brown peut au moins se vanter d’avoir fait un « formidable coup de pub » pour les apocryphes. Le problème est qu’hélas, ici comme pour la plupart des thèmes qu’il aborde, l’à peu près, les confusions – quand ce n’est pas carrément le mensonge – foisonnent.

Passons sur l’amalgame que fait Dan Brown entre les fouilles dans les grottes en bordure de la Mer Morte et celles de Nag Hammadi. Il est vrai qu’elles dataient de la même époque. Seules les dernières concernent les apocryphes, dont elles mirent à jour une véritable bibliothèque de documents. Pour aborder ce sujet complexe, commençons par distinguer deux « types » d’évangiles apocryphes :
– les écrits cherchant à compléter les zones d’ombre laissées par les écrits canoniques ;
– et les évangiles d’inspiration gnostique.

Mots-clefs :, ,

Les commentaires sont fermés.