Aun Weor Samaël

Né le 6 mars 1917 à Bogota (en Colombie) dans une famille modeste, Victor-Manuel Gomez manifesta dès son enfance des dons paranormaux exceptionnels. A l’école de la Société théosophique, il étudia à la fin de son adolescence les œuvres d’Héléna Pétrovna Blavatsky, d’Annie Besant et autres théosophes. Il se mit également à pratiquer diverses formes de Yoga. C’est au cours d’une de ces méditations qu’il « rencontra » son gourou ou guide, qu’il appelait affectueusement Adolfito et qui lui transmit son nom initiatique : Samaël Aun Weor.

Samaël – ou Kamaël – est le nom donné par les kabbalistes à l’Archange qui régit la sphère de Mars. En lui donnant ce nom, Adolfito aurait transmis à Victor-Manuel une parcelle de l’énergie active et dynamique associée à cette sphère, afin de l’assister dans sa future mission, qui consisterait à œuvrer à la préparation de l’avènement de l’Ère du Verseau.

Au cours d’une autre expérience « mystique » survenue lors d’une méditation, il se sentit transporté jusqu’aux mondes supérieurs de la Conscience Cosmique. Il aurait pénétré dans le « Royaume de l’Amour et de la Félicité pure ».

Par cette double initiation, Samaël était désormais un Maître, parfaitement conscient de sa mission en tant que Messager du Nouveau Monde. Après avoir vécu l’illumination, il décida de se vouer au service de « l’humanité souffrante », pour laquelle il se sentait appelé à ouvrir la porte des Grands Mystères initiatiques. Son but était d’offrir les clefs concrètes grâce auxquelles chaque individu pourrait accomplir sa propre rédemption, c’est-à-dire se régénérer et réaliser sa nature divine.

Il se présente comme l’initiateur de la cinquième vérité, à savoir la magie sexuelle, qu’aurait enseignée le divin Rabbi de Galilée. C’est en enseignant cette voie au sein du Mouvement Gnostique Chrétien Universel – devenu par la suite Institut Gnostique d’Anthropologie, I.G.A. – dont il est le fondateur, que l’Avatar de l’actuelle cinquième race prétend former une nouvelle race de dieux.

Tags: , , , , , , , , , , ,

(les commentaires sont fermés)