La prière et les états de conscience modifiés

Les états modifiés de conscience sont obtenus comme le nom l’indique par des techniques agissant soit sur le corps – les drogues hallucinogènes, mais aussi les postures de yoga, les exercices de maîtrise du souffle – soit sur le psychisme – les techniques de concentration – et induisant des altérations de l’état habituel de conscience. La description de ces états se fait toujours en termes de dépassement de la dualité sujet-objet ; il s’agit d’une expérience de fusion du sujet dans le Tout, constitué par l’ensemble du manifesté. Ce Tout étant considéré comme divin, le sujet est supposé s’approcher de la Réalité ultime à mesure qu’il transcende la dualité et expérimente l’indifférencié. On comprend que ces états modifiés de conscience sont en fait des états de conscience de plus en plus dilués, aboutissant à la disparition pure et simple de l’instance personnelle, ne laissant subsister qu’une sensation d’exister qui n’est plus référée à un sujet personnel.

Tout autre est la démarche de la prière chrétienne, qui se veut une rencontre personnelle avec le Dieu Trinité. Loin de diluer la conscience personnelle, l’Esprit Saint tout au contraire nous personnalise, afin de nous disposer à la rencontre avec le Fils, et en lui avec le Père. Une expérience spirituelle est nécessairement une expérience dans l’Esprit, et dès lors une expérience interpersonnelle. En ce sens, les expériences des états modifiés de conscience sont pour le croyant des expériences psychiques et non spirituelles au sens où nous venons de définir ce terme.

Tags: , , , , , , ,